U.S. Memorial Wereth

« j‘ ne veux plus passer notre temps a eduquer les compagnons »

« j‘ ne veux plus passer notre temps a eduquer les compagnons »

Apres avoir vecu du couple leurs mecanismes pour domination masculine, de multiples feministes remettent aujourd’hui en question Un modele heterosexuel d’une life pour deux.

Poste Un 24 septembre 2021 a 15title6 – Mis a jour Votre 30 septembre 2021 pour 16h28

Temps pour Lecture 7 min.

  • Partage
  • Partage desactive Partage desactive
  • Partage desactive ecrire avec e-mail
  • Partage desactive Partage desactive
  • Partage desactive Partage desactive

Article reserve a toutes les abonnes

Apres dix piges pour relation, Ludivine Demol a quitte le compagnon « pour une affaire pour tache de sauce tomate ». « votre tache de trop », precise celle pour , lequel l’engagement feministe ne faisait plus excellent menage avec Grace a notre vie pour couple. « la separation s’est bien faite Afin de des raisons feministes », assume ma trentenaire, qui souhaite de nos jours « se passer quelques hommes ».

En mettant de lumiere la dimension systemique d’la domination masculine, Mon regain d’un mouvement feministe est venu questionner nos rapports perso, du point d’ebranler Ce sacro-saint modele en couple heterosexuel. « nos debats via l’injonction a ma conjugalite seront assez presents dans les milieux militants », constate Celine Piques, porte-parole d’Osez le feminisme !, en fonction de , lequel « Mon celibat reste consubstantiel au feminisme ».

« sa remise de cause en couple , et Pas i  nouveau de ce mariage original heterosexuel, a ete portee via toutes les vagues feministes », rappelle Marie-Cecile Naves, directrice de l’Observatoire genre et geopolitique a l’Institut de relations internationales et strategiques (IRIS). Des nos annees 1970, nos activistes du Mouvement de liberation Plusieurs dames (MLF), avec l’impulsion des militantes lesbiennes, paraphrasaient Notre feministe americaine Gloria Steinem « 1 femme sans homme, c’est comme Le poisson sans bicyclette. »

Au cours de ces derniers mois, plusieurs ouvrages ont interroge nos relations intimes, proposant des modeles autres que l’heterosexualite, allant d’un lesbianisme politique au polyamour, de passant par Un celibat assume. On crois en particulier pour l’ouvrage attendu de Mona Chollet, Reinventer l’amour de quelle maniere Votre patriarcat sabote tous les relations heterosexuelles (Zones), et du manifeste de Juliet Drouar, aller pour l’heterosexualite (Binge Audio).

1 manifestante brandit 1 pancarte au cours d’une manifestation, place de la Republique, pour Paris, Un 7 mars 2021. THOMAS SAMSON / AFP

Burn-out https://datingmentor.org/fr/maiotaku-review/ heterosexuel

Celles que nous avons interrogees percoivent maintenant Mon couple tel Le modele redhibitoire. Toutes evoquent l’inegale repartition d’la charge mentale. « Lors ma premiere relation [de couple], j’avais 18 annees, j’etais etudiante, J’me me sens retrouvee a tout gerer l’electricite, faire le menage, declarer les impots, aussi qu’il est Pas age, Neanmoins, ne faisait rien », se souvient Noemie, qui dresse Votre meme constat dans l’ensemble de ses relations suivantes « L’impression d’etre leur mere ! »

« Avoir quelques relations longue duree avec Grace a quelques mecs, c’est de nombreuses travail concernant peu pour satisfactions », resume Ludivine, 36 annees, deplorant « l’invisibilisation de l’investissement des dames dans le couple ». « Je mettais bon nombre d’energie a payer lait pour l’autre, sans qu’il s’en rende profit, ou qu’il du engendre autant », se souvient Notre chercheuse en etude de genre ainsi que sexualite, qui avait fini avec « interioriser que l’autre devait passer en premier ».

Cela vous demeure 69.71% de Ce texte pour lire. Votre suite reste reservee aux abonnes.

Lecture du Monde en file concernant Le nouvelle appareil.

Vous pouvez lire Le Monde via 1 seul appareil a la soir

Ce message s’affichera via l’autre appareil.

Parce qu’une nouvelle personne (ou nous) reste occupe a lire individu avec Grace a ce compte sur mon nouvelle appareil.

Nous ne pourriez lire Le Monde que via mon seul appareil a sa fois (ordinateur, smartphone ou liseuse).

De quelle ne Pas visionner ce message ?

En cliquant sur « Continuer pour lire li  » et du vous assurant que nous etes la seule personne a parcourir l’univers avec Grace a votre profit.

Que se passera-t-il trop vous continuez a lire li  ?

Ce message s’affichera dans l’autre appareil. Votre dernier restera connecte avec Grace a ce compte.

Y a-t-il d’autres limites ?

Non. Vous pourrez nous connecter avec Grace a ce profit concernant autant d’appareils que nous Notre souhaitez, Toutefois du leurs utilisant pour quelques moments divers.

Nous ignorez qui est l’autre personne ?

Accedez tout le monde nos contenus du Monde en illimite.

Soutenez Ce journalisme d’investigation et de redaction independante.

Connectez-vous Un journal virtuel et ses supplements, chaque jour Prealablement 13h.